09/02/2007

Le questionnaire de Proust

Oui, moi aussi. Mais quand on n'a rien à dire, on essaye de passer un peu à travers sa pudeur, et on parle de soi. Même si tout le monde s'en fout.

rock-n-roll[1]

Le bonheur parfait, selon vous ?

Le quoi ? Peut-être l’amour partagé. Si on y croit. Mais le vrai bonheur n’existe pas si on a déjà vécu dans ce monde quelques secondes. Sinon, je sais pas, euh… jouer avec Jean-Louis Aubert ? Mais aussi des petits moments de plaisir, comme découvrir un lieu qu’on ne connaît pas avec une fille qu’on connaît bien.

Où et à quel moment de votre vie avez-vous été le plus heureux ?

Je ne sais pas. Plusieurs moments me viennent à l’esprit. Des étés d’enfance. Ou d’autres moments.

Quelle est votre vertu préférée ?

Tenir ses promesses, respecter sa parole. Il n’y a rien au dessus de ça. (Ce à quoi je manque parfois).

Le principal trait de votre caractère ?

J’essaye de faire ce que je veux, contre la morale, contre toutes les conventions…

Et le trait de votre caractère dont vous êtes le moins fier ?

… Mais la politesse m’en empêche. Et je ne suis pas fier de ma politesse parce que c’est respecter ce que je rejette : les convenances. Mais aussi, une certaine lâcheté. Mais tous les hommes sont lâches (et les femmes hypocrites.. je sens qu’il y en a pas mal qui vont me tomber dessus, mais bon… Trop tard, c’est dit).

La qualité que vous préférez chez les hommes ?

Le désenchantement. (J’ai remplacé « qualité » par « trait de caractère ». Pour « qualité », alors, je dirais la loyauté).

La qualité que vous préférez chez les femmes ?

La largeur d’esprit, et qu’elles aient du caractère.

Votre principal défaut ?

La misanthropie. Je suis asocial.

Votre principale qualité ?

La sincérité, la bizarrerie, la fidélité.

Que possédez-vous de plus cher ?

Ce que je ne possède pas justement : ceux que j’aime. Et puis tout ce que j’ai écrit. Et mes guitares, mes livres.

Quel serait votre plus grand malheur ?

On ne s’attend pas à nos malheurs, et donc je ne sais pas. Peut-être manquer mon suicide. Mais j’espère que mes plus grands malheurs sont déjà arrivés.

Ce que vous appréciez le plus chez vos amis ?

Je ne sais pas. Je ne psychiatrise pas mes amitiés. Je prends ce qui vient.

Votre film culte ? 

Jeux d’enfants, de Yann Samuell, avec Marion Cotillard et Guillaume Canet, et puis La vie est belle de Benigni, et aussi Ca commence aujourd’hui, de Bertrand Tavernier avec Philippe Torreton.

Votre acteur préféré ?

Richard Bohringer, Philippe Torreton, Michel Creton, Jean-François Balmer et puis Bernard tapie aussi.

Votre actrice préférée ?

Marion Cotillard et Sara Forestier.

Votre occupation préférée ?

Ecrire, jouer de la guitare, et le sexe.

La figure historique que vous admirez le plus ?

Mitterrand. Mais aussi Danton.

Le héros de fiction que vous préférez ?

Antigone.

Votre héros aujourd'hui ?

J’admire des gens comme Bohringer, Luchini, et puis d’autres, des anonymes, dont je veux taire le nom, par pudeur. Mais je n’ai pas de héros.

A part vous-même qui voudriez-vous être ?

Personne. Moi uniquement. Faut répondre ? Alors une rock star. Ou un écrivain célèbre.

Votre dernier fou rire ?

Je sais pas. J’ai ris tout à l’heure en lisant un mail, ou quand une amie m’a téléphoné. Mais pas de fou rire.

Et la dernière fois que vous avez pleuré ?

Je pleure pas vraiment en fait. Ou rarement.

Vos peintres préférés ?

Matisse, Miro, Picasso.

Vos auteurs favoris en prose ?

Moi. Plus sérieusement Nothomb. Et puis Sagan, Balzac. Je viens de relire Journal d’Hirondelle, j’en suis encore sur le cul.

Vos auteurs préférés en vers ?

Rimbaud et Baudelaire. Et puis Hugo ; putain mais Hugo c’est extraordinaire !

Votre compositeur préféré ?

Mozart et son Requiem, pareil pour Verdi. Et puis Berlioz aussi, avec la Symphonie Fantastique et notamment la Marche au Supplice, et l’éternelle Neuvième de Beethoven. Et puis Indochine, Placebo, Téléphone, Goldman, les Stones.

Votre plus grande peur ?

Je n'ai pas peur. Sauf parfois sur la route quand je me prends pour Sébastien Loeb. Et j’ai facilement le vertige aussi. En fait, j’ai peur de souffrir physiquement.

Votre plat préféré ?

Les sushi, le foie gras et les Saint-Jacques.

Votre boisson préférée ?

Le Champagne. La Manzana.

La chanson que vous sifflez sous votre douche ?

Je ne siffle pas. Parce qu’en fait, quand on prend une douche, quand on siffle ça merde parce qu’on a de l’eau qui viennent sur les lèvres et puis ça fait des fruft et des shlurps. Vaut mieux chanter. Mais je chante pas non plus sous la douche.

Si vous deviez changer une chose dans votre apparence physique ?

Mon nez et mes cheveux, et mes fesses, et mon ventre, et mes cuisses.

Les fautes pour lesquelles vous avez le plus d'indulgence ?

Celles que je comprends. Les fautes par excès d’amour, par jalousie, par impatience. Et puis aussi les fautes de goût.

Où aimeriez-vous vivre ?

Déjà, aimerais-je vivre ? Au Vietnam ou en Afrique. Sinon, je vois bien une villa en haut d’une falaise, face à la mer, dans un endroit calme près de Banyuls…

La couleur que vous préférez ?

Le noir. Le rouge.

La fleur que vous aimez ?

La rose.

L'oiseau que vous préférez ?

Je ne sais pas.

Votre Fantasme ?

Faire l’amour dans une église. Et sur la plage. Et vendre des bouquins. Faire des concerts.

Ce que vous détestez par-dessus tout ?

Me sentir ne pas exister. Et être dérangé.

Le fait militaire que vous estimez le plus ?

Je n’estime aucun fait militaire. Je les méprise tous.

La réforme que vous estimez le plus ?

L’abolition des privilèges, la nuit du 4 août 1789.

Le don de la nature que vous vous voudriez avoir ?

En avoir une de 30… non pardon. Savoir chanter. Et puis être invisible doit être sympa aussi. Et savoir parler ; je veux dire en tant qu’orateur. Et je n’ai aucune répartie. Et puis j’aimerais aussi me sentir un peu moins désarmé devant un piano.

L'état présent de votre esprit ?

Beaucoup de lassitude, et puis bien sûr inquiet.

Votre devise ?

« Vous me dégoûtez tous avec votre bonheur ! Avec votre vie qu'il faut aimer coûte que coûte... Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau, si j'ai été bien sage. »  (Anouilh, dans Antigone).

Et puis « Vivre avec les autres, c’est les aimer ou les haïr, mais ne jamais les juger » (De moi).

Qu'avez-vous réussi le mieux dans votre vie?

Je me trouve moi-même assez réussi finalement. Mais sinon, rien. Absolument rien. Et c’est ça qui est extraordinaire : je me suis aperçu que le destin de l’Homme, c’est le ratage. C’est pour ça que la mort ne me fait pas peur.

Votre plus grand regret ?

Ne pas avoir écrit Belle du Seigneur.

Comment aimeriez-vous mourir ?

Jeune. Et une balle dans la tête en pleine rue à un moment où je m’y attends pas me conviendrait parfaitement. (En fait me faire tuer serait assez excitant).

2837574[1]

20:18 Écrit par Il y a toujours une petite fille. Toujours la m dans Dans mon appartement | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook |

Commentaires

... C'est bien de connaitre un peu mieux les gens qu'on lit...
Pas grand chose à ajouter sinon...
J'aime bien ta devise « Vivre avec les autres, c’est les aimer ou les haïr, mais ne jamais les juger » , c'est bien vrai mais pourtant beaucoup juge les autres...

Écrit par : inconnue | 10/02/2007

... J'en apprends des choses sur toi..!
Et comme dit "inconnue" c'est bien de connaitre un peu mieux les gens qu'on lit..!

Écrit par : un petit ange triste | 10/02/2007

Très joli portrait. J'aurais été incapable de répondre a plusieurs des questions !! (et les femmes ne sont pas toutes hypocrites...enfin, pas tout le temps ;) et je voudrais bien que les hommes soient loyaux, je n'ai pas encore rencontré un !)Je t'ai envoyé par mail le texte dont je t'ai parlé. interdiction de se moquer ^^ . Bon week end Bisous

Écrit par : Hello | 10/02/2007

Non ?!!? Je le crois pas!!! l'est où le Nico??? Non!! je relis, pas possible....Y a un truc!!! Hahahaaa, j'ai compris !!!! il se cache sous la douche!!! c'est lui qui fait les fruft et les shlurps... (c'est pour ça que je comprends pas quand il chante!). Bon, à part ça rien de neuf... le luxe quoi! entre 2 sushi, une st jacques, un toast de foie gras et une flute... il fait du sexe (oui, ça l'occupe!) : la classe! Mais attention Memzelles... vous aurez compris que le Misanthrope fait tout ça tout seul, (en plus, il a pas peur et pleure pour de faux) !! Et oui... quel gâchis!! mais quand il se sera fait refaire le nez, les cheveux, les fesses, le ventre et les cuisses... hum mmmmm!!!!!!

Écrit par : Anne | 10/02/2007

c'es tout sympa ça....heu non, je t'arrete! Goldman, non, ça va pas du tout,c'est pas possible, tu as perdu la raison; et Hugo,non mais tu es fou, c'est imbuvable ( bon d'accord, sauf un ou deux poèmes...) ;)
non non, je ne suis pas despote, tu as le droit d'aimer...héhé
ta devise elle, est tès chouette, même si je pense qu'il est difficile de ne pas avoir de jugement sur les autres, le simple fait d'aimer ou de ne pas aimer quelqu'un est en quelque sorte un jugement... tout jugement n'est pas condamnation
zoup, j'arrête ma philosophie à 2 francs 6 sous, mon thé m'attend ...
sans transition ( :p) je te souhaite une belle journée

Écrit par : sel_in | 11/02/2007

... ça veut dire quoi "le fait militaire"? à part ça, bonjour à toi...

Écrit par : axl | 11/02/2007

Militaires, Hugo, Nico, etc... Bonjour Axl. Le fait militaire, c'est un coup d'Etat militaire, ou une bataille, un fait d'arme dans l'Histoire. Je me demande comment certains peuvent estimer des faits militaires, mais bon... Alors que moi, j'espère que Bush Junior (tu sais le mec alcoolique, accro à la coke, qui a 60 de QI) sera un jour jugé pour crime contre l'humanité. C'est mon dernier espoir. c'est dingue. Sur cette réponse et cette grande déconne, je te souhaite une agréable journée.

Seil_in... Mouais... non. Aimer quelqu'un, ce n'est pas juger. On peut aimer sans juger. juger c'est dire "il a tort de faire ça", c'est dire "il a fait une connerie". Dire "je t'aime", ou "ça n'accroche pas entre nous", c'est pas juger, c'est donner son sentiment. pour Goldman, ce mec est un génie, tant au niveau de la musique que des paroles. je me ressens beaucoup dans pas mal de ses textes. Hugo, c'est magnifique. Ses poèmes sont superbe. Autant les contemplations sont belles, mais alors, le must, c'est les châtiments. Personne dans l'Histoire de la littérature française - à ma connaissance - n'a aussi bien décrit un paysage politique, émit une opinion, le tout en verre, et dans un style absolument extraordinaire. Hugo c'est énorme ! Je te souhaite aussi - sans transition - une belle journée.

Anne, Nico il est dans "compositeurs", c'est écrit "Indochine". pour le reste, c'est pour rire, j'espère ;), parce que c'est pas parce qu'on est misanthrope qu'on baise tout seul, et c'est pas parce qu'on aime bien le foie gras qu'on est un bourge... Alors entre deux coupes de champagne et une p*** et un repas au Flandrin et une petite opération de chirurgie esthétique, je t'embrasse.

Maowgirl j'ai pas encpre lu le texte. Je vais le faire et je te dis ce que j'en pense. Mais tu sais, moi aussi j'ai pas été capable de répondre à certaines questions, comme les oiseaux. Biz

Petit Ange, merci de tes passage. Ben oui, ce blog est pas trop personnel, j'essaye de rester pudique, mais bon...

Inconnue merci. C'est vrai qu'on juge parfois les gens sans le vouloir. C'est pas facile de vivre avec les autres, d'accépter nos différences. Bonne fin de nuit à toi.

Écrit par : Moi | 12/02/2007

bonjour
bon alors... il est vrai que le jugement porte des traits négatifs mais juger c'est aussi donner un avis sur quelque chose, "porter un jugement", et j'aime ou j'aime pas fait partie de cela...oui, cela fait partie du ressenti, mais je considère tout de meme cela comme un jugement... quand je dis que j'aime la manière dont tu écris, je juge ton écriture, en fonction de ma sensibilité... tout comme lorsque l'on dit "je n'aime pas particulièrement cette personne", c'est le juger, sur des valeurs, des idées, des comportements que l'on ne partage pas... juger/estimer que l'on ne partage pas le même "univers"... je sais que je vais me faire des ennemis en disant cela, mais je trouve cela utopique de croire que personne ne devrait juger personne, car il nous arrive à tous de le faire, de porter un avis sur quelqu'un ou quelque chose... je ne dis pas que le jugement est à chaque fois juste ou justifié, seulement il existe,et je ne peux pas dire que je n'ai jamais jugé, je ne suis pas une sainte, je ne suis pas un sage, mais je ne diabolise pas non plus le jugement tout en sachant qu'il est bien souvent négatif et qu'il n'est un remède à rien...
En ce qui concerne Hugo, oui, tu as raison sur ce que tu dis, en parlant de sa peinture de la société et du paysage politique... mais c'est une écriture avec laquelle j'ai eu beaucoup de mal, pourtant j'ai essayé de lire ses romans, mais je crois que j'ai abandonné! Par contre j'ai adoré Les Orientales ainsi que les Contemplations... je doute avoir tout compris, j'étais peut etre un peu trop jeune quand je les ai lus, peut etre y reviendrais je, peut être...
à plus msieur :)

Écrit par : sel_in | 12/02/2007

Hello Il y a des des réponses où je ne suis pas surprise juste en te connaissant par msn et ce blog et d'autres qui m'étonnent.
Moi je ne pense pas que tu sois asocial ton défaut je pense l'avoir trouvé ms je préfère ne pas te le dire - car être trop sincère est mon défaut !
Bisoux

Écrit par : Sisyphe-Morphine-Foody-Lucie | 12/02/2007

Lucie, dis-moi mon défaut, merde !
Je m'en fous que tu sis directe, dis-le moi !!!
Bisous

Écrit par : moi | 12/02/2007

Ask for answer Lol, ok, Etienne, je te le dis si tu insistes !
Tu t'attaches trop aux gens, tellement que tu veux les aider, alors que tu ne peux tjrs pas !
C'est à prendre ac des pincettes car ce n'est que mon avis ms je ne pense pas du tt que tu sois asocial tu es bcp plus entouré que moi. Moi je sais pas m'y faire ac les gens je ss incapable de ls aider ms toi tu veux c'est bien ms tu veux trop faire. Tu n'es ni superman, ni dieu !
J'espère dc de ne pas t'avoir offensé car ce n'est pas ce que j'ai envie de te faire.
Bisoux !

Écrit par : Sysiphe-Lucie | 13/02/2007

Les commentaires sont fermés.